Keyliance - Simulation de rachat de crédit
financer son mariage sans épargne

Comment financer un mariage sans épargne ?

Samuel Darras
mis à jour le 17/03/2021

Sommaire

Sommaire

Cérémonie, alliances, vin d’honneur, voyage de noces… Tout cela est synonyme de bonheur mais également de grosses dépenses.

Pour mener à bien le financement de ce moment inoubliable, voici quelques astuces pour faire de petites économies sur chaque dépense ou encore pour souscrire un prêt mariage sans alourdir votre budget mensuel.

Déterminer le budget du plus beau jour de votre vie

Même le plus simple des mariages coûte cher. En moyenne et en France, le financement d’un mariage est de 8 821 euros.
Notre premier conseil est de déterminer précisément votre budget. Dès que cela est fait, listez vos dépenses selon vos priorités.

Voici ce à quoi vous devrez obligatoirement penser pour l’évènement :

  • La location du lieu du mariage.
  • Le traiteur.
  • Les faire-parts.
  • Les vins.
  • Les tenues des mariés.
  • La mise en beauté de la mariée.
  • Les alliances.
  • Le budget pour la décoration.
  • Le budget pour les fleurs.
  • L’animation du mariage (DJ, orchestre… Etc.)
  • Le photographe (un professionnel, un proche de la famille… Etc.).

Préférez-vous miser sur les tenues plutôt que sur le traiteur ? Le choix de la salle de réception est-il plus important que celui des alliances ? L’animation du mariage passe-t-elle avant le photographe ?

Une fois que vos priorités sont définies, établissez une dépense moyenne pour chacun des postes tout en respectant le budget initialement décidé.

Concernant le financement, tous les futurs mariés ne s’organisent pas de la même façon. Faisons le point sur 3 manières différentes de régler les frais de son mariage.

Demander une aide financière à vos proches

La tradition française veut que ce soit le père de la mariée qui finance l’ensemble du mariage. Mais de nos jours, il arrive plus souvent de voir les parents des mariés se répartir les frais du mariage de leurs enfants.

Par exemple, la famille de la futur mariée peut prendre en charge la robe, sa mise en beauté, le photographe, la décoration.
De son côté, la famille du marié peut financer le costume, les alliances, l’animation du mariage, les vins.

D’autres frais peuvent être divisés par deux : la salle de réception, les faire-parts, traiteur… Etc.

Les futurs mariés bénéficiant d’une aide financière de leur famille sont indéniablement les plus chanceux.

Le seul « inconvénient » est qu’ils se voient obligés de suivre les avis et les exigences de leur famille et de leur belle famille.

Certains mariés affirment se sentir un peu « envahis ».

Pour éviter les malentendus, nous vous conseillons d’être sur la même longueur d’onde dès le début afin d’être certains d’avoir la même vision des choses.

Financer son mariage à deux

Cette solution reste la manière la plus efficace d’être indépendants et libres de vos choix sur toute l’organisation de l’évènement.

Mais, assumer la totalité du coût d’un mariage n’est pas donné à tout le monde. Voici nos conseils.

Économiser sur les petites choses sans mettre en péril la qualité de votre mariage

Anticiper est le maître-mot pour réaliser des économies !

Comme expliqué plus haut, pensez tout d’abord à définir précisément vos attentes et à classer vos dépenses par priorité.

Il est possible de réaliser des économies sur toutes vos dépenses :

  • Les fleurs, la robe de la mariée, le coiffeur : comparez les prix à l’avance et faites jouer la concurrence.
  • La salle de réception : faites fonctionner le bouche à oreille et usez de vos relations pour trouver un lieu à moindre coût.
  • Le voyage de noces : et si vous demandiez une petite participation aux invités au lieu de recevoir les traditionnels cadeaux de mariage ?
  • Les vins et le traiteur : la logique fait que moins vous aurez d’invités, moins le coût sera important. Évidemment l’objectif n’est pas que vous vous retrouviez sans amis ni famille. Néanmoins, si le vin d’honneur est le moment où l’on regroupe l’ensemble des proches, des connaissances et des relations professionnelles, la cérémonie du mariage quant à elle peut se dérouler seulement avec la famille et les amis les plus proches.
  • La décoration : mettez la main à la pâte et vous réaliserez d’importantes économies. Reste à être créatif !
  • Le photographe : Et si vous laissiez vos invités s’en charger ? Déjà vu : laissez à leur disposition des appareils photo jetables un peu partout sur les tables et vous êtes certains d’avoir des souvenirs de tout le monde.

Intégrer un prêt mariage dans le rachat de vos crédits en cours

Si malgré nos conseils, vous ne pensez pas réussir à réduire suffisamment vos dépenses, Keyliance est votre alternative.

Avez-vous déjà des crédits et/ou des dettes que vous remboursez tous les mois ?
Notre but n’est pas d’alourdir encore plus vos mensualités avec un nouveau prêt, bien au contraire.

Keyliance est un spécialiste en rachat de crédit. Nous regroupons vos crédits en y intégrant un nouveau prêt mariage pour financer votre union.

En étalant le prêt du rachat de crédit sur une nouvelle durée un peu plus longue, nous pouvons réduire jusqu’à 60% le remboursement de vos mensualités, prêt mariage inclus.

Votre avantage ? Vous financez votre mariage grâce à un prêt sans pour autant sentir le poids de ce nouveau remboursement sur votre budget à la fin du mois.

Vous souhaitez simuler ce projet pour connaître la durée, le taux et la mensualité de celui-ci en fonction de votre capacité de remboursement ? Remplissez sans plus attendre notre formulaire de rachat de crédit, 3 minutes suffisent.

Besoin d'un rachat de crédits ?

Simulez rapidement votre financement,
gratuit et sans engagement !

Simulation rapide

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.