Keyliance - Simulation de rachat de crédit
MaPrimeRénov’ rénovation thermique

Rénovation énergétique : MaPrimeRénov’ la solution pour les passoires thermiques ?

Chloe Penet
mis à jour le 25/10/2022

MaPrimeRénov’ est une aide de l’État proposée depuis de nombreuses années maintenant afin d’aider les propriétaires de bien à rénover celui-ci. Cependant, depuis la Guerre en Ukraine et ses impacts énergétiques néfastes, celle-ci s’est vu renforcée, passant ainsi d’une enveloppe à 2,6 milliards d’euros pour l’année 2023.
Mais alors, en quoi l’aide MaPrimeRénov’ peut-elle être une bonne solution pour la rénovation énergétique ?

Rappel : qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

Depuis le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ remplace le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) ainsi que les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah). Depuis le 1er octobre 2020 et dans le cadre du plan de relance, ce dispositif d’aide est renforcé.
MaPrimeRénov’ est accessible à tous les propriétaires et à toutes les copropriétés de logements construits depuis au moins 15 ans. En plus de représenter une certaine somme pour aider les propriétaires à réaliser les rénovations nécessaires, MaPrimeRénov’ permet également de mettre en place plusieurs bonifications :

  • Un forfait rénovation globale : pour les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs
  • Un bonus bâtiment basse consommation : pour récompenser les atteintes étiquettes énergie A ou B
  • Un forfait assistance à maîtrise d’ouvrage : pour les ménages qui souhaitent se faire accompagner dans la réalisation de leurs travaux
  • Un bonus sortie de passoire : lorsque les travaux permettent de sortir un logement considéré comme passoire thermique

Passoire thermique : quelles solutions pour y contrer ?

On entend de plus en plus le terme de passoire thermique dans le monde de l’immobilier et pour cause. Celui-ci désigne en fait des logements qui sont considérés comme particulièrement énergivores. Ils consomment par exemple une énorme quantité de chauffage ou d’électricité et sont mal isolés. Une passoire énergétique est catégorisée F ou G sur la classification des logements des étiquettes énergétiques.
Voici par ailleurs quelques conseils qui vous aideront à rénover votre passoire thermique.

Faites un bilan énergétique de votre bien

Le bilan énergétique (ou audit) est une étude réalisée par un professionnel, le thermicien. Grâce à une série de tests et à une étude précise des données relatives à la consommation de votre logement, il permettra de compléter le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) qui contient déjà certaines informations grâce à l’étiquette énergie notamment.
Grâce à une caméra thermique, le thermicien va pouvoir identifier tous les ponts thermiques présents dans votre logement. Celui-ci vous apportera également des informations et des conseils.

Renforcer l’isolation thermique

Afin de réduire et de limiter les pertes de chaleur dans son logement qui peuvent le transformer en passoire énergétique, il faut bien l’isoler. Pour une maison mal isolée :

  • 30% des déperditions proviennent du toit : mauvaise isolation de la toiture ou des combles
  • 25% proviennent des murs
  • 15% des déperditions fuient par les fenêtres
  • 10% se font par le sol

Changer son système de chauffage

Si vous voulez rénover énergétiquement votre bien immobilier, le changement de chauffage doit également être un critère à prendre en compte. Le mieux reste alors de se pencher du côté des énergies renouvelables et d’opter pour :

  • Une pompe à chaleur
  • Un chauffe-eau solaire individuel
  • Un chauffe-eau thermodynamique
  • Un système de chauffage au bois (cheminée, poêle…)

Le renforcement de MaPrimeRénov’

Cette année encore, la prime exceptionnelle MaPrimeRénov’ pour la rénovation thermique connaît des améliorations. Premièrement, celle-ci sera augmentée en 2023, passant d’une enveloppe de 2 à 2,6 milliards d’euros. Une amélioration du budget qui permettrait d’accorder davantage de primes pour que plus de foyers puissent rénover leur bien. Elle est par ailleurs fortement recommandée pour tous les propriétaires de passoire thermique qui devront impérativement rénover leur bien.
Deuxièmement, MaPrimeRénov’ sera désormais accessible également aux bâtiments publics, afin de venir en aide aux ménages les plus précaires.

Les autres aides pour rénover énergétiquement son bien

MaPrimeRénov’ n’est pas la seule aide proposée pour rénover son bien énergétiquement. On en retrouve de nombreuses autres telles que.

La Prime Énergie

Cette aide gouvernementale a été lancée dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Elle est en partie financée par les vendeurs de carburant ou les fournisseurs d’énergie, et elle permet de prendre en charge certaines rénovations thermiques chez les ménages. Ouverte à tous, son montant varie selon :

  • Votre mode de chauffage
  • Les travaux envisagés
  • Votre localisation
  • Le niveau de ressources de votre foyer

Les primes « Coup de Pouce »

Les primes Coup de pouce vont venir majorer les montants de la Prime Énergie. Elle est ouverte à tous et concerne principalement, jusqu’en 2025, l’installation :

  • D’un poêle à bois ou d’une chaudière biomasse
  • D’une pompe à chaleur

L’Eco-PTZ

L’Eco-PTZ, ou Eco Prêt à Taux Zéro, est un type de crédit sans intérêts bancaires, d’une valeur maximale de 30 000€, sur 15 ans tout au plus. Son avantage est qu’il concerne tous les ménages sans condition de revenus, à condition que le logement soit situé en France, construit depuis plus de 2 ans et servant de résidence principale.

Besoin d'un rachat de crédits ?

Simulez rapidement votre financement,
gratuit et sans engagement !

Simulation rapide

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.