Keyliance - Simulation de rachat de crédit
Crédit immobilier : les taux au plus bas

Crédit immobilier : les taux au plus bas

Samuel Darras
mis à jour le 20/04/2021

Sommaire

Sommaire

C’est un réel record historique qui a été constaté d’après les données de l’Observatoire Crédit Logement en ce début de mois d’avril 2021, jamais les taux d’intérêt proposés par les établissements bancaires pour les emprunts immobiliers n’avaient été aussi bas. La moyenne du taux atteinte en avril est de 1,07% pour une durée moyenne de remboursement de 19 ans et 2 mois. Alors qu’au mois de mars ces données étaient de 1,11% et sur une durée de 19 ans et 8 mois.

Cette tendance à la baisse est observée depuis quelques mois. En effet, depuis décembre 2020 on constate une baisse continue des taux.

Les taux de crédits immobiliers ont désormais atteint le plancher le plus bas jamais observé. Pour le mois de mars 2021 les crédits d’une durée de 25 ans ont connu une baisse, pour atteindre en moyenne 1,23%. Jamais un tel taux n’avait été atteint pour une telle durée d’emprunt.
En ce qui concerne les prêts de 20 ans, les emprunteurs peuvent désormais obtenir un taux à peine supérieur à 1% en moyenne. Pour les crédits d’une durée de 15 ans, les banques accordent en moyenne des taux de 0,89%.

Les taux pour toutes les durées de crédit et tous les profils de clientèle sont sur une tendance à la baisse, et nous sommes sur des valeurs quasiment identiques à celles de décembre 2019, qui étaient les plus basses observées jusqu’alors.

Evolution des taux des crédits immobiliers de 2019 à 2021

Une durée des prêts sur une tendance à l’augmentation

Comment peut-on expliquer une telle diminution des taux pour ce début de l’année 2021 ?

Il faut comprendre que les banques essaient d’attirer des nouveaux clients, grâce aux crédits immobiliers. La chute des taux de crédit sert aussi à contrebalancer la hausse des prix de l’immobilier, et permet aussi un meilleur respect des récentes nouvelles exigences du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF).

Le HCSF a en effet demandé aux établissements bancaires de respecter un taux d’endettement maximal de 35% des revenus de leurs clients. Pour respecter cette nouvelle règle, les banques ont donc adapté leur stratégie, elles proposent des crédits immobiliers plus longs dans la durée, ce qui permet un meilleur étalement du remboursement. Cela a pour objectif de réduire les mensualités pour leurs emprunteurs. Grace à cela, ce sont surtout les foyers les plus modestes qui ont tiré un avantage de cette nouvelle règle. Depuis décembre 2020, la durée moyenne des prêts immobiliers s’est allongée de 11 mois pour ce profil d’emprunteurs. Alors que dans le même temps la durée moyenne des emprunts pour les ménages les plus aisés n’a pas réellement changée.

Désormais, la plus de la moitié des crédits octroyés ont une durée qui est comprise entre 20 ans et 25 ans.

Evolution de la durée des prêts accordés par les banques entre 2012 et 2021

L’épargne de plus en plus exigée

Attention, il reste un élément important à prendre en compte pour les personnes qui souhaitent faire un crédit immobilier, l’épargne personnelle. En effet, de plus en plus fréquemment les banques exigent un apport personnel plus conséquent. Ainsi, lors de ce premier trimestre 2021 l’apport moyen, sur une année glissante, a augmenté de 11,5%.

Ce changement de politique de la part des banques a pour conséquence de rendre plus difficile l’obtention de crédit immobilier pour les ménages qui disposent de peu d’épargne.

Besoin d'un rachat de crédits ?

Simulez rapidement votre financement,
gratuit et sans engagement !

Simulation rapide

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.