Keyliance - Simulation de rachat de crédit
Améliorer sa consommation énergétique

Consommation énergétique : bien choisir son logement

Chloe Penet
mis à jour le 18/07/2022

Sommaire

Sommaire

En pleine période de transition écologique, la question de la consommation énergétique est au cœur de toutes les bouches. Et cette question entre encore plus en vigueur lorsqu’il s’agit de choisir un nouveau logement. C’est d’ailleurs l’un des critères numéro 1 à prendre en compte si vous souhaitez trouver un nouveau bien immobilier.

Qu’est-ce que la consommation énergétique ?

La consommation d'énergie désigne la quantité d'énergie utilisée par une personne ou une économie. Elle est généralement mesurée en termes d'énergie par habitant, c'est-à-dire la quantité moyenne d'énergie utilisée par chaque personne dans un pays ou une région donnée.
Elle peut être divisée en trois grandes catégories : primaire, secondaire et tertiaire. La consommation d'énergie primaire comprend l'utilisation de combustibles fossiles, tels que le charbon et le pétrole, pour la production d'électricité et le transport. La consommation d'énergie secondaire correspond à l'utilisation de l'électricité pour le chauffage, la climatisation et l'éclairage. La consommation d'énergie tertiaire comprend toutes les autres formes d'utilisation de l'énergie, notamment pour la fabrication, l'agriculture et la gestion des déchets.
Contrairement aux idées reçues, les maisons qui présentent une consommation d’énergie moins importante ne sont pas vendues à un prix plus élevé. Quoi qu’il en coûte, vous pouvez vous tourner vers les crédits immobiliers pour vous aider à financer votre bien. Il existe par ailleurs d’autres aides proposées par l’Etat pour vous aider à réguler votre consommation énergétique comme Ma Prime Rénov par exemple.

Calculer sa consommation d’énergie avec la méthode 3CL

La méthode 3CL peut vous aider à calculer la quantité d'énergie que vous utilisez et à identifier les moyens de réduire votre consommation. Tout d'abord, vous devez rassembler des informations sur la superficie de votre maison, son isolation et son système de chauffage/refroidissement. Une fois que vous aurez ces informations, vous les introduisez dans le calculateur 3CL. Celui-ci produira une estimation de la consommation d'énergie de votre maison, sur la base des données que vous avez fournies. À partir de là, vous pourrez commencer à chercher des moyens de réduire votre consommation. Par exemple, vous pouvez choisir d'améliorer votre isolation ou d'installer un système de chauffage/refroidissement plus efficace. En prenant des mesures pour améliorer l'efficacité énergétique de votre maison, vous pouvez réaliser des économies sur votre argent et aider l'environnement.

Le diagnostic de la performance énergétique

Le diagnostic de performance énergétique est une méthode d'évaluation de l'efficacité des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) d'un logement. La procédure consiste à mener une enquête sur place afin de collecter des données sur les systèmes CVC du lieu et sur la manière dont ils sont utilisés. Ces informations sont ensuite utilisées pour développer un modèle de la consommation d'énergie de celui-ci. Le modèle est utilisé pour identifier les possibilités d'amélioration de la performance énergétique du bâtiment. Le diagnostic de la performance énergétique peut être un outil précieux pour réduire la consommation d'énergie et l'empreinte carbone d'un bâtiment.

Attention au contrat d’électricité

Notre consommation d'énergie est l'un des domaines dans lesquels nous pouvons souvent économiser de l'argent sans faire de grands changements. En faisant simplement attention à notre contrat d'électricité, nous pouvons nous assurer que nous ne payons pas plus que nécessaire. Nos factures d'électricité sont basées sur la quantité d'énergie que nous consommons, et le taux qui nous est facturé par unité d'énergie peut varier en fonction de notre fournisseur et du type de contrat que nous avons. En faisant le tour des fournisseurs et en comparant les offres, nous pouvons nous assurer que nous obtenons le meilleur prix possible pour notre énergie. En outre, il existe un certain nombre de choses que nous pouvons faire pour réduire notre consommation d'énergie, comme veiller à ce que notre maison soit bien isolée et éteindre les appareils électriques lorsqu'ils ne sont pas utilisés. En prenant ces mesures simples, nous pouvons faire une grande différence sur nos factures d'énergie.

Les classes de consommation d’un logement

Il existe sept grandes classes de consommation des logements : A, B, C, D, E, F et G. La classe A est la plus efficace sur le plan énergétique, tandis que la classe D est la moins efficace. Les logements de classe A consomment généralement environ 50 % d'énergie en moins que les logements de classe D. L'espace disponible, l'isolation et l'étanchéité à l'air d'un logement sont les principaux facteurs qui influent sur son efficacité énergétique.

  • Classe A : logements qui ont une consommation très faible ou neutre (supérieur à 50 kWh/m2 et par an)
  • Classe B : logements avec une consommation faible (entre 51 et 90 kWh/m2 et par an)
  • Classe C : logements avec une bonne performance énergétique (entre 91 et 150 kWh/m2 et par an)
  • Classe D : logements qui ont une performance énergétique moyenne haute (entre 151 et 230 kWh/m2 et par an)
  • Classe E : logements avec une performance énergétique moyenne basse (entre 231 et 330 kWh/m2 et par an)
  • Classe F : logements énergivores (entre 331 et 450 kWh/m2 et par an)
  • Classe G : logements très énergivores (inférieur à 451 kWh/m2 et par an)

En général, les maisons récentes sont plus efficaces sur le plan énergétique que les anciennes. De même, les maisons situées dans des climats plus froids ont tendance à être plus efficaces sur le plan énergétique que les maisons situées dans des climats plus chauds. Il existe de nombreuses façons de rendre une maison existante plus économe en énergie. Par exemple, on peut ajouter de l'isolation aux murs et aux plafonds, remplacer les fenêtres par des modèles plus efficaces et installer des coupe-froid autour des portes et des fenêtres. Ces améliorations peuvent entraîner des réductions importantes de la consommation d'énergie.
Un rapport de l’ORNE (Observatoire National de la Rénovation Énergétique) sorti en septembre 2020 sur le classement des logements a par ailleurs permis de démontrer que :

  • 7% des logements en France sont considérés comme peu énergivores (classes A et B)
  • 18% des logements en France ont une consommation énergétique plutôt bonne (classe C)
  • 34% et 24% représentent respectivement les étiquettes D et C et représentent une majorité d’habitations
  • 17% des résidences principales sont considérées comme très énergivores (classe E)

Comment rendre son logement moins énergivore ?

Si une étiquette assez basse vous a été attribuée pour votre habitation, sachez que vous pouvez tout à fait mettre différents moyens en œuvre pour rendre votre logement (cela peut être le cas que vous soyez propriétaire ou en location) moins énergivore. Voici donc quelques solutions bien utiles qui vous aideront à relancer les performances de celui-ci.

Repenser la ventilation du logement

Dans un domicile, près de 20 à 25% des pertes de chaleur sont dues à un renouvellement de l’air qui est mal optimisé. Il est indispensable de disposer d’une ventilation de qualité pour maintenir le logement dans un état correct et pour améliorer sa performance énergétique. L’idée est de maintenir votre domicile au chaud en hiver et au frais en été, en empêchant les mauvaises intrusions d’air. Vous pouvez alors faire le choix de poser une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).

Améliorer le système de chauffage

En améliorant votre système de chauffage, vous permettrez à votre logement de consommer moins. Selon la méthode de chauffage utilisée (gaz, électricité, bois…) plusieurs solutions existent pour améliorer vos performances énergétiques :

  • Pensez au chauffage au sol
  • Optez pour des radiateurs électriques économiques
  • Choisissez une chaudière récente dont les performances sont excellentes
  • Tournez-vous vers les pompes à chaleur (PAC) qui permettent de chauffer à la fois le logement mais aussi une partie de l’eau
  • Installez des panneaux solaires thermiques

Optimiser l’isolation

L’un des points les plus importants à prendre en considération si vous souhaitez améliorer votre logement consiste à optimiser l’isolation de celui-ci. Voici par ailleurs quelques informations utiles :

  • 30% des perditions de chaleur se font par la toiture, il est donc indispensable de bien isoler son toit
  • Les murs de la maison (ou de votre appartement) représentent 35% des pertes thermiques, il faut donc penser à l’isolation de ses murs par l’intérieur ou par l’extérieur
  • Les ouvertures (portes et fenêtres) sont également remises en cause et pour y remédier il est indispensable de bien les isoler grâce à une protection thermique par exemple

Besoin d'un rachat de crédits ?

Simulez rapidement votre financement,
gratuit et sans engagement !

Simulation rapide

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.