Keyliance - Simulation de rachat de crédit
assurances cartes bancaires

Que couvrent les assurances des cartes bancaires ?

Thomas Anselme
mis à jour le 07/06/2021

Sommaire

Sommaire

Que couvrent les assurances des cartes bancaires ?

Voyages reportés ou annulés, rapatriements en urgence, la crise sanitaire engendrée par la Covid-19 entraîne beaucoup de changements pour les voyageurs et pour les personnes qui ont réservé leurs vacances à l’étranger durant les prochaines semaines. Face à ces changements soudains, quel sont les recours pour les voyageurs français pour bénéficier d’un remboursement ? Comment fonctionnent les assurances dans ce genre de situation ?

Les vols annulés par les compagnies aériennes sont remboursés

Vols annulés, frontières closes, aéroports à l’arrêt, la rapide propagation du coronavirus à travers la planète a obligé les autorités à prendre des mesures strictes. A cause des confinements successifs et des mesures restrictives, les Français ont été contraints de rester chez eux et ils ont été obligés d’annuler leurs voyages à l’étranger prévus ces prochaines semaines.

Il est légitime de se poser la question du remboursement de ces annulations tardives, ainsi que du rapatriement des Français qui se trouvent à l’étranger lors de la mise en place de ces mesures de restrictions. Les rapatriements sont-ils pris en charge par les compagnies d’assurances ? Les vols qui sont annulés peuvent-ils prétendre à un remboursement ? Et quid des réservations de logements qui ont été elles aussi annulées ? Les assureurs ne répondent parfois pas à toutes ces interrogations.

En ce qui concerne les vols, la majorité des grosses compagnies aériennes ont pris la décision de rembourser les vols annulés en raison de la Covid-19. Toutefois, certaines d’entre elles pratiquent un « crédit voyage », c’est-à-dire un avoir, utilisable pendant une durée de validité non limitée dans le temps. Concernant les compagnies low-cost, généralement les changements ou les annulations de vol sont soumis à des frais qui restent à la charge des voyageurs.

Le sujet le plus délicat actuellement reste le rapatriement des Français qui sont dans un pays étranger. Les délais et les conditions peuvent être très différents, cela reste difficile à mettre en place pour les compagnies d’assistance aux voyageurs.

La situation se gère au cas par cas, comme l’explique le Syndicat National des Sociétés d’Assistance (SNSA), qui représente la quasi-entièreté des compagnies d’assurance. Pour les rapatriements, chaque pays ayant des conditions sanitaires et des mesures différentes, les assureurs doivent s’adapter rapidement.

Les assurances voyage des cartes bancaires

Outre les interrogations sur les rapatriements, les Français se questionnent aussi sur l’éventuelle prise en charge de l’annulation de leurs voyages prévus ces prochaines semaines. Pour tenter d’avoir une réponse à cela, il faut alors se diriger vers les assurances qui sont incluses dans la carte bancaire qui a été utiliser pour réserver le séjour. Malheureusement sur ce point, tout le monde ne bénéficie pas des mêmes garanties. En effet, entre les cartes bancaires standards, celles qui sont plus haut-de-gamme, ou encore les cartes prémiums, les assurances auxquelles elles donnent accès sont très différentes.

Les cartes Gold et Premier

La pandémie de Covid-19 est-elle prise en charge par les assurances voyage des cartes bancaires ? Ce n’est pas certain. En effet, le risque épidémique peut parfois être inclus uniquement dans les cartes prémiums très haut-de gamme. L’assurance annulation quant à elle, est généralement comprise dans les cartes haut-de-gamme de type Gold ou Premier, mais il faut bien analyser et comprendre ce qu’elle prend en charge. Ce type de cartes offre ainsi à leurs détenteurs une assurance annulation qui a des limites à connaître. L’annulation est plafonnée à un montant de 5 000€ par an, et elles ne couvrent les annulations qu’en cas de maladie, de décès d’un membre de la famille, de licenciement économique, ou de préjudice grave au domicile du client. L’épidémie de coronavirus n’est donc pas prise en compte par les assurances de ces cartes.

En résumé, si le voyageur est contraint d’annuler son voyage à cause de la pandémie de Covid-19 et des mesures restrictives de confinement, mais que la compagnie aérienne, le transporteur ou encore le tour-opérateur a maintenu le voyage, il faudra alors être très bien couvert par son assurance pour pouvoir espérer avoir un bénéficier d’un dédommagement. De plus, en cas de fermeture de frontière, les assurances des cartes bancaires ne prennent pas en charge les frais engendrés.

Veillez donc bien à vous informer au maximum sur toutes les possibilités d’annulation ou de report qui vous seront proposées, que ce soit pour les vols ou les locations d’hébergements, avant de réserver vos vacances ces prochaines semaines. Il peut parfois être plus judicieux de souscrire à une assurance supplémentaire qui permettra davantage de flexibilité et un éventuel remboursement rapide, plutôt que d’obtenir un « crédit voyage » de plusieurs milliers d’euros qui ne pourra pas être utilisable avant de nombreux mois dans de bonnes conditions.

Besoin d'un rachat de crédits ?

Simulez rapidement votre financement,
gratuit et sans engagement !

Simulation rapide

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.